Actu 2018

L’actualité de l’atelier des chambres noires:

Avril 2018
Parution du livre « La forêt – Une nature menacée – Agir pour la sauvegarder »
Éditions Cabedita. Le livre est disponible à l’atelier des chambres noires (de même que dans toutes les librairies en France, en Suisse, au Canada). Dédicace sur demande par les auteurs, vos hôtes aux chambres noires.foret_couv(1)
Format: 15 x 22 cm
Collection: Regard et Connaissance
Prix : € 23.-
160 pp.
ISBN 978-2-88295-817-4
Résumé et quatrième de couverture
Notre forêt est un cadeau inespéré dont nous héritons des générations passées. Pourtant, elle pourrait n’être pas transmise aux générations futures. La bioéconomie, qui n’est autre que l’industrie globalisée du végétal, dont l’avènement sera aussi celui du désert vert, la menace.
Ce livre propose de se remémorer les relations complexes qui ont uni d’hier à aujourd’hui les populations à leur forêt dans nos régions tempérées, et d’apporter un éclairage sur celles qui pourraient advenir demain, si la forêt n’échappe pas, par la volonté des citoyens, au modèle productiviste auquel elle a été par chance soustraite durant l’ère du pétrole.
Il est un plaidoyer pour une forêt multifonctionnelle, support de vie, et source d’activités diversifiées dans les territoires, et pour une implication des citoyens dans sa préservation.
Les auteurs
Fabienne Tisserand, ingénieure de l’Institut national des sciences appliquées de Lyon (spécialisation aménagement) et titulaire d’un mastère spécialisé (Forêt, nature et société) d’AgroParisTech, est journaliste. Elle a été chargée de mission pour l’Office national des forêts français. Au sein du journal Le Bois International, elle a réalisé plus de 800 articles.
Frédéric Hermann est photographe reporter; il travaille pour la presse, notamment via l’agence Wostok Press, et a publié, en collaboration avec l’auteure, de nombreux livres dont Hauts lieux de mémoire 1914-1918.

14 avril 2018
Vernissage de l’exposition photographique « Scènes de femmes » par Frédéric Hermann
Scènes de femmes(1)
Au programme de la journée du 14 avril :
16h00-17h30
Conférence gesticulée « La place n’était pas vide », par Catherine Markstein, médecin depuis 1980, coordinatrice du réseau Femmes et santé à Bruxelles.
La surmédicalisation des cycles de vie s’inscrit dans une longue histoire de dépossession des femmes de leurs savoirs et compétences. Comment inventer une nouvelle culture de transmission en matière de santé ? Comment démocratiser les pratiques médicales et scientifiques ? Comment rendre la pratique médicale participative ? Militer, c’est bon pour la santé !
19h00-20h30
Théâtre « À table » par La compagnie Pulsatile
Mise en scène Juliette Pourquery de Boisserin. Textes Juliette PdB, Marguerite Duras, Jules Barbier, Friedrich Nietzsche.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close